Mariage & Pacs : les clés pour optimiser son budget

Publié le Jeudi 12 avril 2018 - 10:37 ( mis à jour Jeudi 12 avril 2018 )

14 364 euros, c’est le coût moyen d’un mariage réunissant 150 invités* et pour la plupart des français, le budget s’élève plus modestement à 8 257€*.

Mariage et PACS - Budget

La date et le lieu

7 mariages sur 10 ont lieu entre mai et septembre**…

Si la date de votre union n’est pas encore fixée, pourquoi ne pas choisir de vous unir aux premiers jours du printemps (le meilleur moment pour les renoncules, les pivoines ou le muguet) ou en automne, quand la nature offre de belles couleurs (parfaites pour les photos !). À ces périodes "creuses" de l’année, vous pourrez bénéficier de tarifs très avantageux.

Si vous préférez la « haute » saison pour vous marier/pacser, préférez un jour de semaine, vous pourrez également faire des économies par rapport aux prix pratiqués le samedi.

Ensuite, le choix du lieu, qui ne doit pas être pris à la légère. En effet, sa surface, et donc son prix, dépendent du nombre d’invités que vous souhaitez réunir. Établissez donc une liste précise des convives et tenez-vous-y !

Sa situation ? Retenez qu’un lieu en campagne coûtera moins cher qu’un lieu équivalent en plein cœur de ville, en veillant à ce qu’il reste accessible. Trop loin, vous risquez de perdre vos invités et de les décourager, à moins de prévoir l’hébergement sur place ! 
Vérifiez que le lieu n’applique pas de droit de bouchon (frais supplémentaires demandés pour que vous puissiez apporter vos propres bouteilles) et que le mobilier fourni soit bien compris dans le prix. Enfin, sélectionnez un endroit au charme assuré, même un peu plus cher, pour dépenser moins en décoration.

Le traiteur, le photographe…

Vin d’honneur, repas, buffet, le traiteur représente le poste le plus lourd dans le budget des festivités pour 61% des futurs mariés/pacsés*.

Pourtant, il existe de petites astuces pour concilier qualité et budget limité, parmi lesquelles :

  • faire appel à une école hôtelière pour la préparation et le service
  • limiter le nombre de plats servis
  • privilégier les aliments locaux et de saisons aux produits exotiques souvent plus onéreux
  • opter pour un cocktail dînatoire plutôt qu’un dîner assis
  • et en dessert proposer un bar à tartes plutôt que la traditionnelle pièce montée.

Une façon de s’affranchir des conventions en proposant une formule qui change et en réduisant la note !

Côté photographe, mieux vaut vous y prendre bien à l’avance pour trouver la perle rare et vous rassurer sur la qualité de la prestation. Hormis le bouche à oreille qui reste une valeur sûre (…quoique !), une piste de recherche intéressante : les écoles de photographie ou les associations d’amateurs de photos. Ensuite, n’hésitez pas à négocier un forfait global et à bien vous accorder sur les termes du contrat (notamment la durée de la prestation, par exemple : peut-être pouvez-vous vous passer du photographe professionnel lors de la soirée ou, demander à des amis de prendre des photos à certains moments de la journée ?)

 

Le planning et le financement

La clé pour maîtriser vos dépenses et éviter les dépassements de budget : tenir à jour votre budget mariage/Pacs. Vous prendrez soin d’y noter scrupuleusement le montant de chaque poste et de supprimer toute option qui n’entrerait pas dedans. 

Vous devez en effet prioriser les choses qui vous tiennent le plus à cœur pour pouvoir écarter plus facilement celles qui le sont moins.

Une fois vos priorités clairement définies, vous laisserez peut-être de côté la location de la voiture, les dragées un peu passées de mode, privilégierez la location pour votre robe, ou les alliances en soldes.

Côté financement, si les dépenses ne sont pas entièrement prises en charge par vos familles respectives, ou que vous souhaitez financer votre mariage/Pacs vous-même pour n’avoir de compte à rendre à personne, sachez que des solutions de financement existent.

Offrant une souplesse d’utilisation adaptée à chaque besoin, elles peuvent être utiles pour concrétiser son projet de mariage ou de Pacs. Demandez conseil à votre conseiller Crédit Mutuel.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

 

*Source : BFM Business, étude menée par OpinionWay auprès d'un échantillon de 1010 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, échantillon constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence. L'échantillon a été interrogé du 28 au 29 juin 2017 par un questionnaire auto-administré en ligne sur système CAWI.
**Source INS.
***Sous réserve d’acceptation du dossier.

Suivant Mariage & Pacs : quel régime est le plus protecteur ?