0

Propriétaire : comment s’assurer contre les risques locatifs ?

0
Publié le Mercredi 23 août 2017 ( mis à jour le Vendredi 17 novembre 2017 )

L’achat d’un bien immobilier locatif constitue un produit d’épargne plébiscité par les Français. 2,4 millions de particuliers se partagent en effet les 6 millions de logements du parc locatif privé(1). Comme tous les investissements, celui-ci n’est pas sans risque, en particulièrement parce qu’il dépend de plusieurs facteurs comme le paiement des loyers par votre locataire, l’occupation de votre bien... Afin d’être assuré(e) de percevoir les versements de ces loyers, il existe des dispositifs simples...

Lorsqu’on réalise un investissement locatif, on peut parfois se retrouver face à des situations compliquées comme par exemple le non-paiement du loyer par le locataire, ou encore une période de vacance du logement entre deux locataires. Bien sûr, la loi protège le propriétaire, mais bien souvent au prix de longues procédures avant d’obtenir gain de cause. Et sans garantie de récupérer ses loyers impayés !

De la même manière, un état des lieux réalisé au moment de la remise des clés limite en principe les risques d’éventuelles dégradations occasionnées par le locataire. Mais que faire lorsque leur coût dépasse le montant de la caution ? A ces frais s’ajoute le manque à gagner occasionné par les périodes de vacances du logement, soit parce qu’il mérite d’être rénové entre deux locations, soit parce que l’appartement ne trouve pas preneur.

La gestion locative : pour simplifier le quotidien

Non seulement ces risques locatifs entraînent un stress inutile, mais en plus ils nuisent à la rentabilité de votre investissement. Or la conclusion d’un bon contrat de gestion locative permet bien souvent d’éviter ces écueils. "L’objectif est de sécuriser l’investissement des acquéreurs en leur évitant toutes les déconvenues éventuelles liés à la location", explique Alexandre F, Responsable immobilier au Crédit Mutuel Nord Europe. C’est ce que nous proposons par exemple avec notre contrat Zen Invest de l’Agence Immobilière du Crédit Mutuel. En plus d’effectuer toute la gestion locative au nom du propriétaire, sans surcoût y compris en cas de changement de locataire, nous garantissons à 100 % les loyers impayés, mais aussi jusqu’à 6 mois de vacance locative."

Par exemple, la garantie Zen Invest comprend le changement de locataire illimité : à chaque changement de locataire, pas d’honoraires de location et/ou frais supplémentaires. Toutes les prestations de gestion locative sont incluses et sans surcoût. Ou encore la gestion complète de votre bien pour votre tranquillité (gestion comptable, gestion administrative, gestion technique).

L’assurance locative : pour louer sans risques

Pour apporter ces garanties au propriétaire, nous travaillons avec la compagnie d’assurance des ACM pour optimiser la prise en charge. Dans le cadre du contrat Zen Invest par exemple, les dossiers de chaque locataire sont ainsi soumis aux services ACM. C’est leur examen minutieux qui garantit la qualité de la protection.

« Nous avons mis en place un contrat spécifique, appelé Protection Bailleur, dans le cadre duquel nous sélectionnons les meilleurs dossiers de locataires. L’objectif est de sécuriser l’investissement du propriétaire et de préserver son patrimoine, précise à ce sujet Rémi L, chargé d’étude au sein d’ACMN IARD. C’est grâce à cette sélection préalable que nous sommes en mesure d’apporter de larges garanties en cas d’impayé, de départ prématuré ou de dégradation du logement par le locataire. »

Pratique : en souscrivant un contrat Protection Bailleur, vous bénéficiez d’un avantage fiscal en déduisant le montant de votre cotisation d'assurance de vos revenus fonciers !

(1) Rapport relatif à la modernisation des rapports entre les bailleurs et les locataires, Conseil général de l’environnement et du développement durable, février 2013.