0

Étudiants : conseils pour bien gérer votre budget avant de partir à l’étranger.

0
Publié le Mardi 28 février 2017 ( mis à jour le Jeudi 26 juillet 2018 )

Bourses, logement, formalités administratives : partir à l’étranger ne s’improvise pas. Découvrez les différentes étapes à anticiper pour éviter les galères financières !

Partir à l'étranger, une aventure plébiscitée par de nombreux étudiants français qui peut vite tourner au casse-tête si votre budget n’a pas été solidement préparé !

En effet, un séjour à l'étranger de plusieurs mois peut vite coûter cher (logements, transports, téléphonie…), d’autant que le niveau de vie est différent dans certaines villes comme Londres ou New York par rapport à Paris. D’après l’étude HousErasmus+ publiée par l’association Erasmus Students Network (ESN), 41 % des jeunes en Erasmus+ comptent sur leur famille pour financer leur séjour à l’étranger. Il existe pourtant de nombreuses aides pour accompagner la mobilité internationale des étudiants en épargnant le budget des parents.

A chaque projet, une aide dédiée.

Le programme Erasmus+ dispose ainsi de son propre système de bourses avec un montant mensuel variable selon le projet de mobilité : entre 200 et 300 euros pour un séjour d’études et jusqu’à 350 à 450 euros pour un stage dans les pays où la vie est la plus chère. Gérée par la Commission Européenne, cette bourse s’ajoute aux allocations éventuellement versées sur la base de critères sociaux dans le pays d’accueil. Ces montants sont loin d’être négligeables. Mieux, ils peuvent être complétés par des aides attribuées par les collectivités françaises (mairie, conseils départementaux ou régionaux).

Enfin, le système français prévoit des aides à la mobilité internationale pour les boursiers. Ceci vaut pour les séjours dans les pays de l’UE et quelques autres. Mais pour des séjours en Amérique du Nord ou en Asie, par exemple ? Renseignez-vous sur les initiatives locales car elles sont nombreuses : Bourse de la Commission Franco-Américaine aux États-Unis, bourses du gouvernement ou des universités canadiens : de bonnes surprises sont peut-être au rendez-vous. Ces aides diverses et variées peuvent parfois se cumuler avec vos autres revenus (salaires et avantages liés à un VIE, job étudiant…).

Et si vous avez des difficultés à boucler votre budget, des offres complémentaires de financement existent comme le prêt VIP Études du Crédit Mutuel Nord Europe, qui fait partie intégrante du Pack Abroad. C’est peut-être la solution pour ne pas passer à côté de la valeur ajoutée d’un séjour à l’étranger sur votre CV.

Quelques clés pour bien se loger

Logement individuel ou colocation ? Résidence étudiante ou appartement loué chez un particulier ? En périphérie ou à proximité de l'université ou de l’entreprise ? Renseignez-vous auprès d'autres étudiants qui sont partis avant vous, par l’intermédiaire de forums comme celui d’Erasmus, car bien souvent, les logements se transmettent entre étudiants Erasmus+. Et en prime l'occasion de faire de belles rencontres !

Même à l'autre bout du monde, vous n'échapperez pas à quelques formalités administratives !

Dernier point important, n'oubliez pas de couper (temporairement) les ponts avec votre vie en France : résiliation de votre abonnement de transport ou téléphonique (une source d’économie non négligeable), demande de la carte européenne d'assurance maladie (CEAM) et information de votre mutuelle étudiante. Plus d’infos ici.

Pour plus de sérénité, le Pack Abroad propose des solutions tout-en-un dédiées aux étudiants comprenant, la partie compte bancaire, assurance et même le financement du projet.

Enfin, d’après l’étude HousErasmus+, 15 % des étudiants interrogés comptent payer leur loyer grâce aux économies réalisées sur les achats vestimentaires et alimentaires. Même s’il y a parfois des postes sur lesquels on peut se restreindre (sorties, habillement) pas question de sacrifier l’essentiel, à savoir la nourriture, car l’objectif est avant tout de mettre toutes les chances de votre côté pour réussir vos études et faire de votre séjour à l’étranger un succès inoubliable !

Important : formalités avant de partir à l'étranger

*Source : Enquête sur l’insertion professionnelle – Génération Erasmus – Portrait des jeunes en mobilité. L’Observatoire Erasmus n°1.