2

Comment aider ses enfants à acheter un bien immobilier ?

4.5
Publié le Jeudi 27 octobre 2016 ( mis à jour le Mercredi 21 décembre 2016 )

Tous les parents souhaiteraient aider leurs enfants à devenir propriétaires. Mais faute d'information ou de moyens, tous ne pensent pas en être capables. Le point sur toutes les solutions qui existent pour vous permettre de donner un coup de pouce à vos enfants, quelles que soient la composition de votre patrimoine et la valeur de votre épargne.

Parents enfants propriétaires

Donner de l'argent à ses enfants

Il est possible de donner de l'argent à ses enfants dans la limite de 263 730 € tous les 15 ans. En effet, l'administration fiscale permet à chaque parent de
donner 100 000 € à son enfant tous les 15 ans auxquels s'ajoute un don supplémentaire de 31 865 €, soit 263 730 € pour deux parents
, à condition que l’enfant soit majeur et les donateurs âgés de moins de 80 ans. 

3 façons de donner un logement à ses enfants

Première solution : plutôt réservée à des parents disposant d'une résidence secondaire ou de logements locatifs, la donation d'un logement à vos enfants permet un abattement fiscal intéressant pour les donataires.

Deuxième solution pour donner un logement à vos enfants : la donation partage. Elle permet de figer les évaluations des biens au moment de l'acte et évite les surprises lors des ouvertures de succession.

Troisième possibilité, l'acquisition avec démembrement de propriété qui permet à l'enfant de disposer du bien à condition qu'il en paie quelques charges. Et enfin, dans le cas de parents disposant de biens locatifs, la donation d'usufruit temporaire, permet à l'enfant d'en percevoir les loyers temporairement. Un bon moyen de présenter des revenus plus importants lors d'une négociation de prêt.

 

Acheter un logement pour ses enfants via une SCI

Créer une SCI avec ses enfants est une solution adaptée aux familles dont le patrimoine est supérieur à 300 000 €. En effet, l'un des avantages de la SCI réside dans le partage des biens immobiliers sous forme de parts de société en les dématérialisant. Ce qui vous permet, entre autres, de léguer des parts à vos enfants, dans la limite de 100 000 € tous les 15 ans.

Acheter pour louer un logement à ses enfants en profitant de la loi Pinel.

Depuis le 1er janvier 2015, la loi PINEL permet à l'investisseur de louer un logement à titre d'habitation principale à un ascendant ou descendant, pourvu qu'il ne soit pas un membre de son foyer fiscal et sous réserve du respect des conditions de location par l'investisseur, lui permettant ainsi de bénéficier de la réduction d'impôt.

Vous souhaitez investir dans l'immobilier neuf via le dispositif Pinel ? Lisez notre article.

Acheter un bien immobilier en commun avec ses enfants 

Acheter un bien immobilier en indivision avec ses enfants est la solution la plus simple mais reste risquée en cas de décès de l'un des co-indivisaires : le survivant n'a aucun droit sur ses parts et se retrouve en indivision avec les héritiers.

Enfin, pour les parents disposant de peu de moyens mais d'une grande volonté de soutenir leurs enfants voici 2 solutions pour les aider à devenir propriétaires : 

Première solution, peu de possesseurs de PEL savent qu'à défaut de transmettre l'argent qu'il y a dessus, ils peuvent transmettre les droits à prêt acquis. Parlez-en à votre conseiller !

Deuxième solution : laisser vos enfants hériter à votre place présente l’avantage d’aider vos enfants à devenir propriétaires tout en conservant votre patrimoine personnel intégral. 

 

Envie d'aider vos enfants à devenir propriétaires ?

Dites-nous dans les commentaires quelle solution vous semble la mieux adaptée à votre situation. Pour les parents qui l'ont déjà fait, partagez votre retour d'expérience !